PROGRAMME TRIENNAL DE SOUTIEN AU SECTEUR DE L’HUILE D’OLIVE, ART. 29 DU RÈGLEMENT UE N° 1308/2013 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL

Le renforcement des instruments d’organisation et de concentration de l’offre agricole à travers le développement des Organisations de Producteursreprésente une des actions stratégiques que l’Union Européenne se propose de réaliser pour lutter contre l’asymétrie de négociation au sein de la filière alimentaire et accroître la compétitivité.

Le 28/01/ 2015, avec DD n. G0058 adopté par la Regione Lazio (Région Latium), le moulin à huile de Canino a obtenu la reconnaissance en tant que Organisation de Producteurs (OP) du secteur oléicole en vertu du Règl. UE 1308/2013 et du D.M. 8684 du 11/11/2014. La participation démocratique des producteurs à la gestion de la coopérative, la fiabilité et la dotation de structures de transformation appropriées, l’attention constante d’intervention à la concentration de l’offre et les efforts visant à garantir l’exploitation des oliveraies, le plus possible respectueuse de l’environnement, représentent les conditions qui ont permis au moulin à huile l’obtention de cette importante reconnaissance communautaire et nationale.

Dans le secteur oléicole aussi, les OP sont les structures portantes de la OCM, autrement dit, ce sont des instruments de politique agricole par lesquels l’Union Européenne, en collaboration avec le MIPAAF, intervient en octroyant des financements pour les investissements et les activités que les organisations de producteurs mettent en œuvre pour agir efficacement sur les facteurs principaux qui représentent, aujourd’hui et pour les années à venir, un rôle important en ce qui concerne la compétitivité du secteur, c’est-à-dire l’élévation des standards qualitatifs du produit, la diminution des coûts de production, l’amélioration des conditions de commercialisation et la réduction de l’incidence environnementale de l’oléiculture, en faisant recours aux bonnes pratiques agronomiques et aux stratégies de défense respectueuses des écosystèmes, pour protéger et garantir la santé des consommateurs. Le régime de soutien communautaire au bénéfice du compartiment oléicole trouve son fondement juridique dans l’art. 29 du Règl. UE n°1308/2013 du Parlement et du Conseil Européen qui discipline les termes et les modalités à travers lesquels les programmes de soutien triennaux des OP reconnues peuvent être éligibles au financement communautaire.

Le cadre juridique est complété, sur le plan communautaire, par le règlement délégué 611/2013, par le règlement d’exécution 615/2014 et, sur la plan national, par le D.M. 6931 du 10/01/2015. En application du cadre des normes de référence décrit, le moulin à huile a présenté un projet indépendant d’activités pour les trois années 2015/2018, en obtenant l’approbation de la part de la Regione Lazio (Région Latium), AGEA – Agenzia per le Erogazioni in Agricoltura (Agence pour le Développement Agricole) et MIPAAF.

Le projet est articulé sur les domaines d’intervention énumérés ci-après et les objectifs sont les suivants:

PROGRAMME TRIENNAL DE SOUTIEN AU SECTEUR DE L’HUILE D’OLIVE, ART. 29 DU RÈGLEMENT UE N° 1308/2013 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL

Le renforcement des instruments d’organisation et de concentration de l’offre agricole à travers le développement des Organisations de Producteursreprésente une des actions stratégiques que l’Union Européenne se propose de réaliser pour lutter contre l’asymétrie de négociation au sein de la filière alimentaire et accroître la compétitivité.

Le 28/01/ 2015, avec DD n. G0058 adopté par la Regione Lazio (Région Latium), le moulin à huile de Canino a obtenu la reconnaissance en tant que Organisation de Producteurs (OP) du secteur oléicole en vertu du Règl. UE 1308/2013 et du D.M. 8684 du 11/11/2014. La participation démocratique des producteurs à la gestion de la coopérative, la fiabilité et la dotation de structures de transformation appropriées, l’attention constante d’intervention à la concentration de l’offre et les efforts visant à garantir l’exploitation des oliveraies, le plus possible respectueuse de l’environnement, représentent les conditions qui ont permis au moulin à huile l’obtention de cette importante reconnaissance communautaire et nationale.

Dans le secteur oléicole aussi, les OP sont les structures portantes de la OCM, autrement dit, ce sont des instruments de politique agricole par lesquels l’Union Européenne, en collaboration avec le MIPAAF, intervient en octroyant des financements pour les investissements et les activités que les organisations de producteurs mettent en œuvre pour agir efficacement sur les facteurs principaux qui représentent, aujourd’hui et pour les années à venir, un rôle important en ce qui concerne la compétitivité du secteur, c’est-à-dire l’élévation des standards qualitatifs du produit, la diminution des coûts de production, l’amélioration des conditions de commercialisation et la réduction de l’incidence environnementale de l’oléiculture, en faisant recours aux bonnes pratiques agronomiques et aux stratégies de défense respectueuses des écosystèmes, pour protéger et garantir la santé des consommateurs. Le régime de soutien communautaire au bénéfice du compartiment oléicole trouve son fondement juridique dans l’art. 29 du Règl. UE n°1308/2013 du Parlement et du Conseil Européen qui discipline les termes et les modalités à travers lesquels les programmes de soutien triennaux des OP reconnues peuvent être éligibles au financement communautaire.

Le cadre juridique est complété, sur le plan communautaire, par le règlement délégué 611/2013, par le règlement d’exécution 615/2014 et, sur la plan national, par le D.M. 6931 du 10/01/2015. En application du cadre des normes de référence décrit, le moulin à huile a présenté un projet indépendant d’activités pour les trois années 2015/2018, en obtenant l’approbation de la part de la Regione Lazio (Région Latium), AGEA – Agenzia per le Erogazioni in Agricoltura (Agence pour le Développement Agricole) et MIPAAF.

Le projet est articulé sur les domaines d’intervention énumérés ci-après et les objectifs sont les suivants:

Objectifs du “Projet qualité d’huile d’olive extra vierge”

Nous énumérons ci-dessous les mesures prises par notre huilerie pour garantir à nos clients une huile d’olive extra vierge de qualité.

Objectifs du “Projet qualité d’huile d’olive extra vierge”

Nous énumérons ci-dessous les mesures prises par notre huilerie pour garantir à nos clients une huile d’olive extra vierge de qualité.

Amélioration de l’incidence environnementale de l’oléiculture

Mesure: Formation des producteurs sur les nouvelles techniques culturales

La qualité finale de l’huile d’olive est étroitement liée à la physiologie de l’olivier et à l’exploitation correcte de l’oliveraie sous le profil agronomique. Une profonde connaissance de la physiologie de la plante et des toutes dernières techniques de la taille représentent les conditions de base pour une oléiculture compétitive et de qualité. Dans ce contexte, le programme triennal prévoit l’activation de cours de la taille de l’olivier auxquels les producteurs adhérents peuvent participer, outre à l’organisation de conférences tenus par des techniciens et des enseignants de la matière, afin d’approfondir tous les aspects liés à la bonne exploitation des oliveraies.

Les participants à ces cours recevront un kit pour la taille de l’olivier, à utiliser durant les leçons sur le terrain, et du matériel pédagogique, utile pour mieux connaître les techniques de culture.

Amélioration de l’incidence environnementale de l’oléiculture

Mesure: Formation des producteurs sur les nouvelles techniques culturales

La qualité finale de l’huile d’olive est étroitement liée à la physiologie de l’olivier et à l’exploitation correcte de l’oliveraie sous le profil agronomique. Une profonde connaissance de la physiologie de la plante et des toutes dernières techniques de la taille représentent les conditions de base pour une oléiculture compétitive et de qualité. Dans ce contexte, le programme triennal prévoit l’activation de cours de la taille de l’olivier auxquels les producteurs adhérents peuvent participer, outre à l’organisation de conférences tenus par des techniciens et des enseignants de la matière, afin d’approfondir tous les aspects liés à la bonne exploitation des oliveraies.

Les participants à ces cours recevront un kit pour la taille de l’olivier, à utiliser durant les leçons sur le terrain, et du matériel pédagogique, utile pour mieux connaître les techniques de culture.

Améioration de la compétitivité de l’oléiculture par la modernisation

Mesure: Formation des producteurs sur les nouvelles techniques culturales

La qualité finale de l’huile d’olive est étroitement liée à la physiologie de l’olivier et à l’exploitation correcte de l’oliveraie sous le profil agronomique. Une profonde connaissance de la physiologie de la plante et des toutes dernières techniques de la taille représentent les conditions de base pour une oléiculture compétitive et de qualité. Dans ce contexte, le programme triennal prévoit l’activation de cours de la taille de l’olivier auxquels les producteurs adhérents peuvent participer, outre à l’organisation de conférences tenus par des techniciens et des enseignants de la matière, afin d’approfondir tous les aspects liés à la bonne exploitation des oliveraies.

Les participants à ces cours recevront  un kit pour la taille de l’olivier, à utiliser durant les leçons sur le terrain, et du matériel pédagogique, utile pour mieux connaître les techniques de culture.

Améioration de la compétitivité de l’oléiculture par la modernisation

Mesure: Formation des producteurs sur les nouvelles techniques culturales

La qualité finale de l’huile d’olive est étroitement liée à la physiologie de l’olivier et à l’exploitation correcte de l’oliveraie sous le profil agronomique. Une profonde connaissance de la physiologie de la plante et des toutes dernières techniques de la taille représentent les conditions de base pour une oléiculture compétitive et de qualité. Dans ce contexte, le programme triennal prévoit l’activation de cours de la taille de l’olivier auxquels les producteurs adhérents peuvent participer, outre à l’organisation de conférences tenus par des techniciens et des enseignants de la matière, afin d’approfondir tous les aspects liés à la bonne exploitation des oliveraies.

Les participants à ces cours recevront  un kit pour la taille de l’olivier, à utiliser durant les leçons sur le terrain, et du matériel pédagogique, utile pour mieux connaître les techniques de culture.

Amélioration de la qualité de la production de l’huile d’olive

Mesure: Amélioration des conditions de culture, de récolte, de livraison et de stockage des olives avant leur transformation

Un savoir-faire performant, visant à la qualité, doit tenir compte également des actions visant à l’amélioration des conditions de culture de toutes les phases du cycle de l’olivier, en se référant aux aspects agronomiques et phytosanitaires à travers l’institution d’un service technique agronomique qui, compte tenu des nouvelles directives émises par le D.L. du 22 janvier 2014 (PAN – Plan Action Nationale), sera finalisé à la diffusion et à l’orientation des producteurs adhérents à utiliser des pratiques agronomiques à faible incidence environnementale, dans le but de diminuer les coûts de production à la campagne, de réduire l’impact environnemental découlant de l’emploi des produits chimiques liés aux pratiques de fertilisation et de défense et d’augmenter la qualité finale du produit, en augmentant la salubrité pour le bénéfice et la protection de la santé des consommateurs.

La mesure comprend une deuxième intervention innovante représentée par la diffusion, auprès des producteurs adhérents, d’équipements valides aux fins du recours à des techniques d’allègement à la taille et visant à améliorer l’équilibre végétatif de la plante qui deviendra ainsi plus réactive aux exigences de la récolte mécanisée. Le fonctionnement des allègements est entièrement écologique, sans odeur et sans bruit, tout en améliorant les conditions de travail de l’opérateur. De plus, l’intervention permet également d’intervenir en matière de sécurité du travail car ces solutions innovantes font en sorte que les risques d’accident, au détriment des opérateurs, diminuent.

Pour compléter la mesure, le projet triennal prévoit l’achat de conteneurs à parois percées dont les caractéristiques préservent au mieux les qualités organoleptiques des olives, à partir de la récolte jusqu’à la livraison.

Mesure: amélioration des conditions de stockage de l’huile d’olive et des olives de table, valorisation des résidus de production de l’huile d’olive et des olives de table, amélioration des conditions de la mise en bouteille de l’huile d’olive.

La mesure est répartie en deux interventions principales: la valorisation du noyau, en tant que sous-produit de la transformation des olives, à utiliser comme combustible pour les particuliers, tandis que la deuxième intervention est finalisée à l’amélioration des conditions de la mise en bouteille et de l’étiquetage, à travers la réalisation d’un local unique réservé au conditionnement de nouvelle conception, dans le but de parvenir à une rationalisation du processus de fabrication. La salle de la mise en bouteille sera réalisée selon des critères en mesure d’assurer la garantie absolue en matière d’hygiène alimentaire et l’optimisation de l’emploi des installations.

Mesure: assistance technique à la production, à l’industrie de transformation oléicole, aux entreprises de production d’olives de table, aux moulins et au conditionnement portant sur des aspects liés à la qualité des produits.

La qualité organoleptique et nutritionnelle de l’huile d’olive vierge extra dépend de la qualité des olives lors de la transformation, de la technologie d’extraction exclusivement physique, ainsi que de l’attention dont sont menées les délicates phases de conditionnement (transvasement, filtrage) et conservation. Les différentes phases de la transformation peuvent entraîner une profonde modification de la composition de l’huile, à la suite de modifications de certains composants naturels de l’olive (par des interventions enzymatiques et d’oxydation) et à la répartition des composants aromatiques et antioxydants entre la phase huileuse, la matrice solide colloïdale de la pâte d’olive et l’eau de végétation. La qualité d’une huile d’olive vierge extra est donc le résultat du contrôle simultané de trois aspects: la matière première (l’olive), le procédé d’extraction, la conservation. La température et la durée de permanence de la pâte d’olive dans le broyeur sont les paramètres clés pour la qualité de l’huile et, en cas de légers écarts par rapport aux valeurs optimales, des processus d’oxydation et l’apparition de défauts de cuisson, de rance et métallique peuvent se produire. En ce qui concerne ces effets, le projet prévoit l’activation d’un service technique d’assistance aux installations de transformation dans le but d’aider les opérateurs au cours des activités liées au procédé de production, afin de garantir l’optimisation des procédés et d’éviter tous les inconvénients et les dysfonctionnements possibles des équipements pouvant compromettre les standards qualitatifs de l’huile produite.

La deuxième intervention de la mesure est finalisée à l’implémentation progressive des activités de planification et de programmation des activités de broyage et de contrôle des points de livraison des olives afin de vérifier constamment la masse de produit qui, durant cette campagne, arrive aux points de déchargement, et d’optimiser les opérations de broyage, en assurant que la transformation des olives s’effectue dans un délai ne dépassant pas un maximum de 24 heures à partir de la livraison. Cette dernière intervention devra être appliquée au cours des trois années et consistera en un ajustement progressif de l’équipement informatique (matériel/logiciel), fonctionnel au développement des points de livraison, au codage des décharges, au suivi et à la gestion du stockage et du broyage pour contrôler, en permanence, l’accomplissement des opérations de transformation et de stockage de l’huile et des olives et d’orienter ainsi la livraison et la récolte.

Amélioration de la qualité de la production de l’huile d’olive

Mesure: Amélioration des conditions de culture, de récolte, de livraison et de stockage des olives avant leur transformation

Un savoir-faire performant, visant à la qualité, doit tenir compte également des actions visant à l’amélioration des conditions de culture de toutes les phases du cycle de l’olivier, en se référant aux aspects agronomiques et phytosanitaires à travers l’institution d’un service technique agronomique qui, compte tenu des nouvelles directives émises par le D.L. du 22 janvier 2014 (PAN – Plan Action Nationale), sera finalisé à la diffusion et à l’orientation des producteurs adhérents à utiliser des pratiques agronomiques à faible incidence environnementale, dans le but de diminuer les coûts de production à la campagne, de réduire l’impact environnemental découlant de l’emploi des produits chimiques liés aux pratiques de fertilisation et de défense et d’augmenter la qualité finale du produit, en augmentant la salubrité pour le bénéfice et la protection de la santé des consommateurs.

La mesure comprend une deuxième intervention innovante représentée par la diffusion, auprès des producteurs adhérents, d’équipements valides aux fins du recours à des techniques d’allègement à la taille et visant à améliorer l’équilibre végétatif de la plante qui deviendra ainsi plus réactive aux exigences de la récolte mécanisée. Le fonctionnement des allègements est entièrement écologique, sans odeur et sans bruit, tout en améliorant les conditions de travail de l’opérateur. De plus, l’intervention permet également d’intervenir en matière de sécurité du travail car ces solutions innovantes font en sorte que les risques d’accident, au détriment des opérateurs, diminuent.

Pour compléter la mesure, le projet triennal prévoit l’achat de conteneurs à parois percées dont les caractéristiques préservent au mieux les qualités organoleptiques des olives, à partir de la récolte jusqu’à la livraison.

Mesure: amélioration des conditions de stockage de l’huile d’olive et des olives de table, valorisation des résidus de production de l’huile d’olive et des olives de table, amélioration des conditions de la mise en bouteille de l’huile d’olive.

La mesure est répartie en deux interventions principales: la valorisation du noyau, en tant que sous-produit de la transformation des olives, à utiliser comme combustible pour les particuliers, tandis que la deuxième intervention est finalisée à l’amélioration des conditions de la mise en bouteille et de l’étiquetage, à travers la réalisation d’un local unique réservé au conditionnement de nouvelle conception, dans le but de parvenir à une rationalisation du processus de fabrication. La salle de la mise en bouteille sera réalisée selon des critères en mesure d’assurer la garantie absolue en matière d’hygiène alimentaire et l’optimisation de l’emploi des installations.

Mesure: assistance technique à la production, à l’industrie de transformation oléicole, aux entreprises de production d’olives de table, aux moulins et au conditionnement portant sur des aspects liés à la qualité des produits.

La qualité organoleptique et nutritionnelle de l’huile d’olive vierge extra dépend de la qualité des olives lors de la transformation, de la technologie d’extraction exclusivement physique, ainsi que de l’attention dont sont menées les délicates phases de conditionnement (transvasement, filtrage) et conservation. Les différentes phases de la transformation peuvent entraîner une profonde modification de la composition de l’huile, à la suite de modifications de certains composants naturels de l’olive (par des interventions enzymatiques et d’oxydation) et à la répartition des composants aromatiques et antioxydants entre la phase huileuse, la matrice solide colloïdale de la pâte d’olive et l’eau de végétation. La qualité d’une huile d’olive vierge extra est donc le résultat du contrôle simultané de trois aspects: la matière première (l’olive), le procédé d’extraction, la conservation. La température et la durée de permanence de la pâte d’olive dans le broyeur sont les paramètres clés pour la qualité de l’huile et, en cas de légers écarts par rapport aux valeurs optimales, des processus d’oxydation et l’apparition de défauts de cuisson, de rance et métallique peuvent se produire. En ce qui concerne ces effets, le projet prévoit l’activation d’un service technique d’assistance aux installations de transformation dans le but d’aider les opérateurs au cours des activités liées au procédé de production, afin de garantir l’optimisation des procédés et d’éviter tous les inconvénients et les dysfonctionnements possibles des équipements pouvant compromettre les standards qualitatifs de l’huile produite.

La deuxième intervention de la mesure est finalisée à l’implémentation progressive des activités de planification et de programmation des activités de broyage et de contrôle des points de livraison des olives afin de vérifier constamment la masse de produit qui, durant cette campagne, arrive aux points de déchargement, et d’optimiser les opérations de broyage, en assurant que la transformation des olives s’effectue dans un délai ne dépassant pas un maximum de 24 heures à partir de la livraison. Cette dernière intervention devra être appliquée au cours des trois années et consistera en un ajustement progressif de l’équipement informatique (matériel/logiciel), fonctionnel au développement des points de livraison, au codage des décharges, au suivi et à la gestion du stockage et du broyage pour contrôler, en permanence, l’accomplissement des opérations de transformation et de stockage de l’huile et des olives et d’orienter ainsi la livraison et la récolte.

Traçabilité, certification et qualité de l’huile d’olive

Mesure: création et gestion de systèmes de certification de la qualité, fondés sur un système d’analyses des risques et de contrôle des points critiques

Les politiques de qualité mises en œuvre, effectuées par le moulin à huile, pour la protection et la garantie des consommateurs sont complétées par l’application pratique de deux standards de certification volontaire de la qualité, fondés sur un système d’analyses des risques et des points critiques de contrôle, liés aux standards internationaux IFS et ISO 22000, finalisées au monitorage, selon des procédures accréditées, des procédés de production dans les installations de broyage et de conditionnement de Canino, afin de pouvoir fournir aux consommateurs la garantie totale concernant les aspects qualitatifs et de sécurité alimentaire de notre huile d’olive vierge extra, à travers un plan d’analyses de l’huile d’olive produite.

Traçabilité, certification et qualité de l’huile d’olive

Mesure: création et gestion de systèmes de certification de la qualité, fondés sur un système d’analyses des risques et de contrôle des points critiques

Les politiques de qualité mises en œuvre, effectuées par le moulin à huile, pour la protection et la garantie des consommateurs sont complétées par l’application pratique de deux standards de certification volontaire de la qualité, fondés sur un système d’analyses des risques et des points critiques de contrôle, liés aux standards internationaux IFS et ISO 22000, finalisées au monitorage, selon des procédures accréditées, des procédés de production dans les installations de broyage et de conditionnement de Canino, afin de pouvoir fournir aux consommateurs la garantie totale concernant les aspects qualitatifs et de sécurité alimentaire de notre huile d’olive vierge extra, à travers un plan d’analyses de l’huile d’olive produite.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE LETTRE D'INFORMATION

Rester informé de l'actualité ou de la vente de la nouvelle huile d'olive extra vierge